WKND 91.9 FM

Love Runs Out

OneRepublic

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Les derniers développements sur la vaccination au Québec

Le gouvernement du Québec change son fusil d’épaule en ce qui a trait à l’utilisation du vaccin d’AstraZeneca en deuxième dose.


On recommande maintenant aux personnes ayant reçu une première dose d’AstraZeneca de se tourner vers Pfizer et Moderna pour une deuxième dose.


Depuis hier, Québec indique sur son site web que cette façon de faire est plus efficace que de recevoir à deux reprises du AstraZeneca.


En effet, selon les experts « AstraZeneca + une deuxième dose d’un vaccin ARN messager = une réponse immunitaire supérieure ».


Il s’agit d’une recommandation du Comité sur l’immunisation du Québec.


Le nouvel avis n’a pas encore été officiellement communiqué par les autorités.


Dans les derniers jours, le ministre de la Santé Christian Dubé ainsi que le directeur national de santé publique, le Dr Horacio Arruda, laissaient plutôt entendre que pour la deuxième dose, le choix revenait à la population, dépendamment de sa résistance aux effets secondaires possibles.



(BAISSE DE LIVRAISON PFIZER)
600 000 doses de Pfizer en moins seront livrées au Québec.


Ce changement est en vigueur pour les semaines du 5 et 12 juillet. Ainsi, les rendez-vous pris ou devancés à ces dates seront conservés, mais aucun rendez-vous supplémentaire ne sera pris.


Malgré cette nouvelle, le gouvernement entend toujours atteindre son objectif de vacciner 75 % des 12 ans et plus d’ici le 31 août, et ce, avec deux doses.


Aujourd’hui, c’est au tour des 40 ans et plus de pouvoir devancer leur rendez-vous pour une deuxième dose.