WKND 91.9 FM

Counting Stars

OneRepublic

Diffusé précédemment

Lancer la Web radio Lancer la Web radio

Vidéoclip de la semaine : Bran Van 3000 - Drinking in LA

Mathieu Marcotte
mercredi 26 mai 2021 14:43

Chaque semaine, WKND vous propose un regard approfondi sur un vidéoclip marquant.  Certains clips sont particulièrement représentatifs de leur époque; il y en a quelques uns qui partent d’une idée simple et l’exploitent au maximum, alors que d’autres peuvent être considérés comme de véritables courts-métrages dignes des plus grands festivals de cinéma. Nous rendons ici hommage aux créateurs et créatrices qui ont fait vivre les belles années de MusiquePlus, et qui continuent de rayonner aujourd'hui sur le web.  

Bran Van 3000 – Drinking in LA (1997)

Bran Van 3000 est à la base le projet d’un artiste : James Di Salvio. Oeuvrant comme DJ à temps partiel mais principalement dans le monde du cinéma et de la vidéo, le Montréalais s’est retrouvé à Los Angeles pour travailler dans la prestigieuse équipe de Propaganda Films. Au milieu des années 90, après une soirée un peu trop festive, Di Salvio s’est réveillé la face dans le gazon sur le terrain d’un inconnu. Il s’est alors fait la réflexion : what the hell am I doing drinking in L.A. ? Il ne le savait pas à l’époque, mais cette simple phrase allait devenir très déterminante pour sa carrière.

La naissance de Bran Van 3000 a eu lieu entre autres grâce à Jean Leloup. En effet, James Di Salvio a collaboré avec Leloup en réalisant les vidéoclips pour les chansons 1990, Isabelle,  Johnny Go et Cookie. Il a également reçu en 1994 un chèque de redevances pour un remix qu’il avait fait du succès 1990. Il décide alors d’appeler son ami et DJ E.P. Bergen pour « l’aider à dépenser son argent ». Ils décident d’acheter de l’équipement d’enregistrement et de lancer un collectif musical : Bran Van 3000.  À noter, le premier enregistrement sur lequel on entend James Di Salvio chanter est Johnny Go, qu’on retrouve sur l’album Le Dôme.

Sur le premier album Glee, une chanson se démarque : Drinking In LA. Les producteurs veulent tous savoir qui est le groupe derrière ce futur hit et à quel endroit ils peuvent voir Bran Van en direct. Le problème : le projet n’est pas un véritable groupe et n’a jamais présenté de concert live! Les gars décident de monter rapidement un groupe et réussissent à obtenir un contrat de disque et de distribution à l’international. Drinking in LA devient alors un méga hit.

Le vidéoclip présente une ambiance très cool, qui cadre parfaitement avec la chanson. Le jeune DJ qu’on peut voir au début est A-Trak, un montréalais qui a remporté à quelques reprises le championnat du monde des DJ et qui a accompagné Kanye West sur de nombreuses tournées. Dans le clip, on retrouve le collectif dans une maison aux allures très vintage avec des tapisseries à motifs.  Pour réaliser un des décors, des échantillons de peinture – comme on peut en retrouver dans les quincailleries – ont été utilisées. Le clip a joué à de nombreuses reprises à MusiquePlus et MuchMusic, se retrouvant d’ailleurs sur la compilation Big Shiny Tunes 2.

Écouter

Les Retours - Vidéoclip de la semaine : Bran Van 3000 - Drinking in L.A.